blOc note

Carnet de deSign, tendances, idees

0 notes

> DESIGN _ graphic abstractiOn

Dernière création de Samuel Accoceberry, Persy est un hommage à la tradition millénaire des tapis perses.

Réinterprétations des illustres jardins des rois persans, ces célèbres tapis permettaient de transposer dans l’habitat la nature représentée et symbolique. Persy s’inspire de la composition symétrique et architecturée de ces “tapis-jardins”, mais en leur retirant leur aspect onirique et coloré, pour créer un paysage abstrait et contemporain où les jeux des formes nous invitent tout autant au voyage et à l’introspection.

Persy, édité par Chevalier Edition, est réalisé en laine naturelle et à partir de 2 techniques, celle du tapis noué et du kilim.

Pour redécouvrir et comprendre le travail du designer, je vous invite chaudement à lire son interview sur le site, ici.



Filed under Samuel Accoceberry design tapis persy kilim laine naturelle tapis persans chevalier edition interview itw france design france

0 notes

> EVENT _ Lyon City Des!gn Arena

Programmées les 15, 16 et 17 mai 2014 prochains, les journées de LYON CITY DES!GN ARENA seront l’occasion de discuter design et des évolutions urbaines sur une thématique particulière : l’eau dans la ville.

De nombreuses conférences, débats et expositions seront organisés et animés par des intervenants issus de multiples disciplines : designers, urbanistes, anthropologues, sociologues, philosophes choisis pour l’innovation de leur démarche.

Quelques sujets abordés :

  • Eau visible, eau invisible
  • L’habitat sur l’eau
  • Les nouveaux usages urbains de l’eau
  • Réappropriation des berges…

Cette manifestation est ouverte à tous sur inscription (à partir du 21 avril 2014 sur cette page).

Une autre date 2014 est à souligner : le 7 mai 2014, 19h. Dans un mois ! C’est la date limite pour déposer vos projets pour l’édition 2015 de Lyon City Design, qui se penchera sur la valorisation du design urbain dans le quartier de la Part-Dieu à Lyon.

Cet appel s’adresse à un public professionnel du design : designers, architectes, urbanistes, artistes, individuellement ou collectivement, représentés par une personne physique porteuse du projet. Peuvent également y participer les collectifs d’étudiants et écoles de design s’ils sont encadrés par un professionnel. Le dossier de candidature est téléchargeable sur le site.

Les designers sélectionnés, le 17 mai, seront ensuite associés, par paire, à une entreprise partenaire qui accompagnera et financera la production du projet.



Filed under événement event lyon Lyon City Design SortiràLyon conférence exposition design l'eau l'eau dans la ville keynotes Lyon City Design Arena 2015 Part-Dieu ville mutation urbaine agglomération lyonnaise appel à projet design urbain dossier de candidature

1 note

> DESIGN _ sOuth inspiration

On voit de nombreuses créations scandinaves envahir les showrooms européens, mais l’inspiration vient aussi du sud. Il y a bien sûr les italiens qui sont très présents dans le domaine, mais aussi les portugais. Je vous présentais les marques Branca-Lisboa ou DAM Studio, il y a quelques temps, voici une nouvelle découverte pour moi : OWN

Cette marque, créée en 2011 par le designer Miguel Flores Soeiro,veut mettre en valeur les qualités de production artisanale offertes par les artisans portugais, tout en suivant une ligne directrice résolument moderne. Et c’est plutôt convaincant…



Filed under design création contemporaine portugal designer own Miguel Flores Soeiro BrancaLisboa salon du meuble milan isaloni salonedelmobile milano portuguese design

0 notes

> EVENT _ Maison & Objet 2014 

Voici un aperçu des allées de Maison&Objet de ce mois de janvier 2014.

Pour le compte-rendu de la visite, c’est sur (le restylé) Blog Esprit Design, alors n’ayez pas peur et cliquez ici pour en savoir plus !



Filed under event design salon MO14 Maison & Objet mobilier meubles nouveautés janvier 2014 table BED blog esprit design compte-rendu article exposition reportage france

2 notes

> DESIGN _ find yOur perfect X-mas gift, rOund 2

Parce qu’il n’y en a jamais trop, voici la suite de la sélection :

1/ Pour François Boutard, du Blog Artdesigntendance, c’est un mélange de classique et de contemporain. Il est vrai que les belles pièces, notamment celles du design scandinave, sont toujours prisées et Noël semble une bonne période (excuse) pour investir (ou faire investir).

  •  Chaises Eames originales modèle DAW blanches. Pourquoi ? design intemporel, chic et toujours contemporain ! J’ai une grande table à manger en verre transparent chez moi, ces chaises iraient parfaitement avec ! Bien sûr je privilégierai des chaises originales et non rééditées.
  • Un tapis de la collection Carpet Reloaded chez Moroso. J’adore l’éditeur italien Moroso sur lequel j’ai écrit un article,et notamment sa collaboration avec la marque DIESEL. Dans la collection Successful Living, j’aimerais mettre sur ma wish list un tapis de cette collection. Pourquoi ? Ces tapis revisitent avec élégance et créativité le tapis du XXème siècle. Bref, la synthèse parfaite entre passé et présent pour un résultat esthétique bluffant, j’adore !
  •  Un couple de chaise Model 55 en teck et chêne du designer danois Hans Olsen. Pour moi, cette assise représente le sommet de la création élégante et dépouillée. La forme est magnifique, que dire de plus, j’en suis baba…
  • Un lampadaire modèle REGGIANI FLOORLAMP  édité chez CIRCA, 1960.J’adore ce modèle pour sa forme « surf board ». De plus, j’aime beaucoup le teck, bois très chaleureux. Enfin, il y a un peu un côté ethnique dépaysant dans ce luminaire qui me fait voyager…

2/ Dans la vraie vie, Aude Mathey s’occupe d’images ; sur la toile, elle nous fait découvrir les coulisses du marketing dans le domaine de la culture avec son blog critique CultureCom. Fan de musées et de muséographie, elle nous propose aujourd’hui de piocher des idées cadeaux dans les boutiques en ligne des musées car celles-ci offre un large choix d’objets remarquables, au delà de l’aspect merchandising, du catalogue ou de la classique carte postale. 

  • Rockingham Chair, Victoria and Albert Museum, Londres
  • Radio en carton, Arteum
  • Vase Pinch acier brillant, designer Adam Shirley, 105€, arteum
  • Montre pendentif Marie-Antoinette “gravure de mode”, Château de Versailles et de Trianon
J’ajouterais à cette liste mon coup de coeur personnel, les LEGO architecture, disponibles chez Arteum aussi, que l’on connait depuis plusieurs années, mais qui ne cessent de fasciner ceux qui veulent se transformer en Frank Lloyd Right ou Le Corbusier pour quelques heures.  


Filed under design cadeau wish list gifts musée objets mobilier meubles noël chrismas idées tendance lego versailles chaise radio

1 note

> DESIGN _ find yOur perfect X-mas gift, rOund 1

Comme tous les ans, se rapproche cette période parfois redoutée, souvent attendue avec impatience : Noël ! Entre la décoration du sapin, et deux vins chauds, il faut maintenant penser sérieusement à établir la liste shopping pour combler ses proches. Les idées cadeaux fleurissent dans les magazines ou sur le net; j’ai notamment pu  trouver de jolies propositions dans A Nous Lyon ou sur My Little Lyon. Mais, me voilà moi aussi avec quelques suggestions qui m’ont été soufflées par quatre blogueurs, curieux de technologie, de culture et intéressés par le design.

Ils ont la gentillesse de partager avec nous leurs trouvailles :

1/ Catherine Cervoni, attaché de presse attachante et non moins blogueuse éclectique et connectée, auteure de OnlyCath nous suggère quelques idées ainsi que quelques adresses :

  • Enceinte portable Bluetooth Qdos Q-BOPZ rouge rubis (boutique en ligne SFR) : Parce qu’elle est toute ronde, qu’elle se fixe partout et notamment sur un smartphone.
  • Photophore Chado Lapin (boutique Raphaele – cours de la Liberté – Lyon 3) de Coco&Co Edition : Parce qu’il me rappelle mon enfance quand on s’amusait à faire des ombres chinoises avec les mains.
  • Canapé Natali de Bretz (boutique Raphaele) : Parce que j’adore Bretz et que cette composition est une invitation à un voyage sous d’autres cieux.
  • Fauteuil smartville (Bo Concept – Cours de la Liberté – Lyon 3 et RN6 St Priest ) : Parce qu’il est fabuleusement confortable et que j’aime la simplicité et la douceur de son design, mais aussi le choix de ses différentes fonctions :  pivotant, inclinable.
  • Lampe de table Curious bleu cobalt (Bo Concept): Parce que je trouve cette lampe de table aussi simple dans sa conception que drôle avec ses 3 pieds qui lui donne l’impression d’être bancale. 

2/ Notre deuxième blogueur, Mathieu Carlier, est le créateur et rédacteur du site DECOTENDENCY, sur lequel on trouve une sélection pointue d’objets contemporains, disponibles dans le commerce à des “prix abordables” :

  • L’enceinte bluetooth Timber créé par Elipson et le Studio de Design Habitat 
  • La lampe de table Hakofugu Micro d’Issez Miyake
  • L’étagère “UP” de François Mangeol
  • La lampe “Tulipe” par François de Vecchis et Barnabé Ribay
  • Le Flower Power de Parrot.
J’ajouterais à cela un petit peu de lecture avec un abonnement à la Revue dessinée, ou comment rester informé sur l’info en lisant de grands reportages mis en images dessinées. 

Qu’en pensez-vous ? Vous laisserez-vous tenter par quelques-unes de ces propositions ? Ou préférez-vous attendre de voir les propositions de nos autres lutins, dans l’article publié…demain ? 
…A suivre


Filed under design idées tendances noël christmas wishlist liste de noël cadeaux gifts france lyon boutiques magasins shops visit Lyon accessoires mobilier gadgets BoConcept chaise technologie Habitat François Mangeol

2 notes

> …_ new prOject

Vous aurez noté que les choses tournent au ralenti sur adesignblOcnote ces derniers temps ; les articles se font attendre (pourtant ce ne sont pas les actualités qui manquent), les photos se font rares et les idées se tarissent.

Cela n’est que passager, les projets IRL (In Real Life) prenant le pas pour l’instant sur la vie virtuelle. Alors je vous demande un tout petit peu de patience, il y a des projets d’articles et des nouveautés dans les cartons, mais je ne les sortirai que lorsque les tendinites aux bras, mains et pouces (pour utilisation excessive d’agrafeuse murale, scie, pinces, taloche, pinceaux et autres) se seront calmées et que je pourrai reprendre possession de mon clavier !

Merci de votre suivi et soutien !



Filed under mylife blog blogosphère adesignblOcnote projets maison travaux design french idées tendances

0 notes

> EVENT _ rewind

Du 9 au 15 septembre 2013 a eu lieu la Paris Design Week, une semaine de rencontres, de design, d’ouvertures d’atelier, de conférences, d’initiatives, de nouveautés, bref créativité et d’ouverture d’esprit pour un design toujours plus quotidien et protéiforme.

Revivez ces quelques jours en 3:08 minutes.



Filed under design maison&objet video paris design week event rencontres création avant-garde now! le off now événement France international talent tremplin

1 note

> DESIGN _ from sOuth

Après leur compatriote Marco Sousa Santos de Branca Lisboa que je vous présentais l’an dernier, voici un couple de designers portugais qui monte dans le marché de l’édition de meubles, Joana Santos et Hugo Silva du DAM Studio.

Présents sur 100% Design à Londres il y a quelques jours, ils y ont présenté leur nouvelle collection colorée et amusante, fabriquée entièrement par des artisans du nord du Portugal. Chaque pièce mélange  différentes techniques et matériaux (dans l’esprit bi-matière de Christofle), afin d’exploiter le riche héritage culturel et artisanal de ce pays en bordure d’océan atlantique.

Leurs créateurs tissent des liens entre les différentes régions du pays en combinant les spécialités de chaque coin, la paille tressée de Fafe rencontrant les méthodes de tressage de Santo Tirso par exemple. Chaque objet, Nel, Maria, Mario, , Sara, Alice, Lena, Lenita est à l’image de l’histoire d’un voyage, comme le réceptacle de souvenirs d’expériences vécues aux quatre coins du pays.

Crédits photos - DAM Studio



Filed under design meubles mobilier portugal DAM Studio Joana Santos Hugo Silva 100% Design Londres bois wood tissu bi-matière furniture funny designers graphic design desk table

0 notes

> DESIGN _ interiOr design

Comment présenter son univers à des consommateurs ou des intermédiaires, qu’ils soient revendeurs, architectes d’intérieur ou collectionneurs et se démarquer des autres ? Comment apporter le quota de rêve ou susciter l’once d’intérêt nécessaire à la transformation de l’intention en achat ?

Je m’étais posée la question l’an dernier au travers d’une petite analyse des publicités pour les canapés gris, et je dois dire que je n’ai pas plus identifié de recette miracle qu’alors. L’objet exposé dans son cube blanc est un choix artistique affirmé pour certains alors que la mise en scène s’impose chez d’autres éditeurs.

On peut citer, dans cette dernière catégorie, Moustache qui fête cette année ses 4 ans (et toutes ses dents, cachées sous sa proéminence poilue). Cette jeune maison d’édition, que je vous avais présentée sur le blog, présente ainsi des créations signées François Azambourg, Inga Sempé, Big-Game, Ionna Vautrin, Benjamin Graindorge, Sébastien Cordoléani, Dylan Martorell, Bertjan Pot, Constance Guisset et Jean-Baptiste Fastrez au sein d’un appartement témoin, sous les flash de Claire Lavabre.

Ce parti-pris donne un résultat très séduisant et surtout réel, en accord avec le laïus énoncé par la marque : “Aux contraintes de marché liées à la demande toujours plus pressante de nouveautés et d’expériences marketées, Moustache préfère construire un univers domestique pérenne à haute valeur culturelle.”

Crédits photos - Claire Lavabre



Filed under moustache maison d'édition design meuble furniture lampe création designers univers objet appartement france Ionna Vautrin Inga Sempé Benjamin Graindorge éditeur paris Maison&Objet sébastien cordoleani

1 note

> INTERVIEW _ with hOnesty

Si vous aviez loupé l’interview de Samuel Accoceberry sur Blog Esprit Design fin juillet, je vous propose une session de rattrapage.

Il est des designers qui se créent un parcours petit à petit, jusqu’à devenir des incontournables de la scène artistique contemporaine. Samuel Accoceberry est de ceux-là. Il se livre aujourd’hui sans faux-semblants, sans détours et sans langue de bois !

 -       Quelle est votre vision du design ?

Pour ma part le design ne doit être là que pour servir et faire valoir, et il ne doit pas se justifier ou prendre trop d’importance par rapport à l’ensemble. C’est un moyen qui permet d’articuler différents éléments et paramètres autour d’un projet pour que celui-ci soit cohérent et approprié. Et ce que j’apprécie particulièrement dans ce domaine, c’est son côté polymorphique, cette capacité à pouvoir être présent dans différents domaines, du côté exclusif ou « arty » jusque dans un produit de masse, en passant par le design de service, etc…

Au début du projet, je cherche l’approche toujours par sa fonction première. Puis je tente d’y insérer un détail significatif et simple, qui peut être discret ou malin pour lui en donner toute sa personnalité et sa cohérence.

En second lieu, je tente de faire en sorte qu’il y ait un côté graphique dans l’objet ou le projet.

Cela passe souvent par la couleur et la composition d’ensemble. A partir de là, j’adopte pratiquement une vision 2D de l’objet. L’aspect graphique permet de lui donner un «rythme». Au début de mes études, j’ai hésité à m’orienter vers le métier de typographe. Cette approche graphique dans mes projets, c’est peut-être ce qui en résulte de ce choix d’orientation non assouvi.

-        Justement, en parlant de vos études, comment en êtes-vous venu à travailler pour Alki, Marcel By ou même les Aéroports de Paris ? Racontez-nous un petit peu votre parcours :

De ce parcours, je retiens deux périodes : celle des collaborations et celle de l’aventure en solo.

Dans la première période, que j’appelle « compagnonnage » j’ai tenté de me former à travers différentes expériences pour en comprendre le métier et en saisir les codes. Issu à la fois d’une formation en design industriel et d’une école nationale supérieure d’art, je cherchais des expériences riches et différentes.

Parmi les réalisations les plus significatives, il y a ma première expérience professionnelle. Alors que j’étais encore étudiant, je travaillais durant mes vacances dans un cabinet de design à Annecy, où je dessinais des rollers pour Salomon. A l’époque c’était le boom du roller et c’était très intéressant de travailler sur des projets que l’on pouvait très vite découvrir dans la rue. Pratiquant des sports de glisse, c’était pour moi très cohérent  à l’époque de créer dans ce domaine.

Dès la fin de mes études, j’ai intégré Alcatel au sein du département Advanced Design. Dans ce dernier, on y travaillait de manière prospective sur les nouveaux usages liés à la téléphonie de demain ainsi qu’au numérique et à la mobilité. Nous créions des concepts et produits innovants. On développait un peu les « concepts car » de la communication numérique. C’était il y a plus de 10 ans, et à l’époque on avait déjà identifié des usages qui font partie du quotidien du chacun aujourd’hui.

Par la suite, souhaitant découvrir le design de mobilier, je suis parti sur Milan. J’y suis resté plusieurs années dans divers studios. Dans celui d’Antonio Citterio, où régnait une ambiance assez militaire, j’ai dessiné le tabouret Spoon pour Kartell, qui fut nominé au Compasso d’Oro. Pour être sincère, ce fut une de mes expériences professionnelle les plus difficiles à cause d’un chefaillon qui m’a mené la vie dure durant ce passage, mais aussi l’une des plus riches. De là, j’ai travaillé plusieurs années pour Rodolfo Dordoni qui incarne pour moi une certaine élégance du design italien, et qui m’a permit de travaillé pour de grandes marques italiennes tel que Molteni, Arper, Flos, etc.

Après ces quelques années milanaises, je suis revenu sur Paris où j’ai collaboré plusieurs années, des années très productives, pour Arik Lévy en tant que design manager. J’y ai développé des pièces pour des galeries, du mobilier pour des éditeurs italiens tels qu’EMU, Molteni, Desalto entre autres, des bijous pour Christofle, des téléphones pour Dupont et LG mobile.

Puis enfin, après ces années de créations pour d’autres designers, j’ai souhaité tenter de développer mon expression propre.

Le premier projet qui m’a apporté visibilité et reconnaissance internationale fut l’étagère Infinity, réalisée grâce à l’aide du VIA. J’ai enchaîné l’année suivante avec la chaise Air Chair qui m’a apporté les mêmes satisfactions et prix.

Puis, j’ai eu l’opportunité de collaborer avec Alki ; la première pièce que j’ai réalisée pour eux était un bureau, Landa. Un projet simple avec un détail malin qui fut très remarqué également.

Il y a eu dernièrement le tapis Tresse chez Chevalier Edition, premier projet textile que j’ai réalisé et qui m’a apporté une visibilité internationale. La même année, j’ai commencé à collaborer pour Marcel By, en élargissant mon champ de compétences. La famille de miroirs développée pour eux m’a ainsi permis de démontrer que je pouvais faire de l’objet et du luminaire.

Enfin dans un registre plus technique, j’ai développé en collaboration avec Olivier Beune et Filipe Da Costa  un dépose-bagage automatique développé pour les ADP (Aéroports de Paris) dont 5 sont installés à Orly, pour lequel on a reçu un Label Observeur du Design, puis un produit hifi re-designé pour La boîte Concept.



Filed under design Samuel Accoceberry furniture desk lamp seat chair Pyrenea shelf mirror ADP aéroports de Paris designer interview Alki Salomon français France

0 notes

> DESIGN _ cOntrasts

La maison d’argenterie Christofle, fondée en 1830, se maintient à l’avant-garde des arts décoratifs, en s’appuyant sur une création sans cesse renouvelée et la mise au point de nouvelles techniques.

Les designers étant les premiers artisans de cette démarche, Christofle a décidé de faire appel à de jeunes créateurs pour renouveler l’image de ses collections. La collaboration nouée depuis 2006 avec l’ECAL (Ecole cantonale d’art de Lausanne) en est une des applications directes et démontre combien la démarche est intéressante et profitable à la marque. 

Ainsi, le quatrième workshop, organisé sur le thème du «bi-matière» et dirigé par le designer Thilo Alex Brunner, a vu les étudiants questionner les modes de fabrications et repousser les limites des matériaux. « Nous trouvions intéressant de voir comment cette nouvelle génération appréhendait l’argent, quelles seraient leurs idées d’association, leurs propositions de nouveaux matériaux, peut-être plus dans l’air du temps, plus technologiques » révèle Anne Savelli, Responsable design produit chez Christofle.

Le résultat de cet atelier a été à la hauteur des attentes puisqu’il s’est concrétisé en la réalisation de huit projets prototypés, dont trois sont à l’étude pour être commercialisés. 

Parmi ces prototypes, Chia Yun Lee a crée une base en argent qui vient pincer des poils grâce à un écrasement de la matière ; Fabien Gerlier a opposé l’argent à la fonte d’acier (+ brute, industrielle, lourde) ; Jinsik Kim a associé l’argent et la pierre pour créer une série de contenants aux formes diverses ; Grégory Sirvet a joué sur le contraste entre les profilés d’aluminium et l’argent alors que Virginie Garcia a aplati un tube d’acier laqué pour créer une liaison subtile avec la planéité du plateau en argent.

Il faut l’avouer, cela nous change du service d’argenterie gravée 12 couverts de mamie…(même si on est très attaché à celui-ci).



Filed under design innovation création designer ECAL Lausanne Christofle argenterie technologie bi-matière tableware couverts silverware silver cutlery workshop atelier produit arts décoratifs

4 notes

> DESIGN _ back to schOol

Vous aurez certainement remarqué, ou subi, ou vécu, la rentrée des classes 2013 a eu lieu. En l’espace de quelques jours, les routes se sont chargées, les rues se sont remplies et les cours d’écoles se sont animées de rires, de cris et de récits de vacances.

En l’espace de quelques secondes, les têtes blondes et brunes ont ainsi compris qu’elles allaient devoir passer plus de temps à plancher sur leur bureau. Leur “quoi” me direz-vous ?

Le bureau de travail ? Ce meuble obsolète qui s’est vu en quelques années détrôné par canapés et fauteuils ; en parallèle au destin de l’ordinateur, son fidèle compagnon, qui est en passe d’être supplanté par les tablettes numériques ?  Oui, vous répondrais-je, le bureau, un meuble qui, quoi qu’on en pense, n’a pas complètement disparu des catalogues des maisons d’édition.

Celles-ci proposent au contraire de magnifiques versions, travaillées dans le bois pour un résultat à la fois chaleureux (comme une vieille table de ferme patinée par le temps) et actuel.

Quelques preuves avec ces créations :

  • MADE.COM, bureau Fonteyn par Steuart Padwick ;
  • SUPER-ETTE, Homework par Tomas Kral ;
  • SINGULARITE, Home par Julie Arrivé ;
  • POLIT, 7bis Repetita par Cyril de Moulins ;
  • Liseré par Julie Gaillard ;
  • Duplex Workplace par Sophie Kirkpatrick ;
  • Robin Wood pour WA.DA.BE.


Filed under design mobilier furniture bureau rentrée bois wood Super-ette Polit Singularité made.com travail espace tablette numérique classe devoirs homeworks workplace

0 notes

> CRÉATION _when partnerShip means strenght

J’ai, depuis le lancement de ce blog, essayé de promouvoir à mon niveau la création lyonnaise et rhônalpine. Loin de moi l’idée de faire du chauvinisme provincial, -ne me faites pas de procès d’intention- mais plutôt l’envie de mettre en valeur les initiatives et les designers de ma région d’accueil.

Alors quand deux créateurs, d’entreprise et de design, se rencontrent sur un joli projet, je ne peux qu’en parler.

Nous avons ainsi d’un côté Jennifer Lecointre qui a lancé la plateforme de vente en ligne Cocobebo pour “permettre aux créateurs professionnels de se faire connaître et pour rendre accessibles à tous des produits originaux, uniques ou en série limitée" (mode, bijoux et décoration d’intérieur), et de l’autre Benjamin Faure, concepteur d’Ediz Design Studio.

Leur rencontre a fait naître ce partenariat qui met en avant, le temps d’une vente éphémère, deux des créations de ce designerattiré autant par le design minimaliste ou le design Scandinave que par l’originalité et l’humour des produits de l’enseigne Droog Design par exemple.”

Alors si vous êtes séduit(e)s par les étagères Cactus Case ou par la pendule Mademoiselle Louise, retrouvez la vente en ligne sur le site Cocobebo jusqu’au 22 septembre.



Filed under design étagère cactus Ediz Design Studio Ediz Lyon vente en ligne Cocobebo Benjamin Faure pendule tabouret créateur mobilier furniture bois wood création française France

1 note

> DESIGN _ visiOn of Maison & Objet

Il y a parfois (souvent) des choix à faire. Celui de cette rentrée a été de ne pas aller visiter le salon Maison&Objet de ce mois de septembre, à mon grand regret (mais aussi pour mon plus grand plaisir par ailleurs, le pourquoi de mon absence étant un “bon” empêchement).

Cela ne m’a pas empêché de suivre cette session avec intérêt et d’être informée, par le biais de ma chère boîte mails, des nouveautés qui allaient être dévoilées.

En voici une sélection sélective et non exhaustive, juste pour le plaisir :

  • MUUTO, série Oslo par Andersen & Voll,
  • INNERMOST, lampes Glaze par Corinna Warm,
  • ENTREAUTRE, tables Verso de Thomas Merlin,
  • LA CHANCE, table Borghese par Noé Duchaufour Lawrance
  • MAIZA EDITIONS, miroir Soupir par Margaux Keller,
  • GOIKO, lampe Onddo par Jean Louis Iratzoki,
  • &TRADITION, fauteuils Catch,
  • PETITE FRITURE, photophores par Andreas Engesvik.

Où l’on remarque que, comme pour l’édition de janvier, les couleurs pastel et la douceur sont toujours à l’honneur.



Filed under design mobilier furniture maison&objet MO13 Innermost petitefriture Maïza Editions miroir fauteuil table lampe photophore Noé Duchaufour Lawrance nouveautés salon Goiko &tradition entreautre muuto canapé Design Fair